Météo

mercredi 14 novembre

T°: 7° / 12°

Air: 3 / 10

Aujourd'hui: 14/11/2018 - Indice ATMO du Bassin Genevois Français - Indice: 3 / 10
Particule PM10: - Dioxyde de soufre: - Dioxyde d'azote: - Ozone:
Prévisions: 15/11/2018
Indice: - / 10
Source d'information:
http://www.air-rhonealpes.fr

12°

Démarches administratives

Accueil Annemasse Mémoire et Histoire Mémoire A propos de la Prison du Pax

A propos de la Prison du Pax
La Prison du Pax

La Ville veut conserver la mémoire sur la Prison du Pax.

Depuis 2008, la Ville souhaite donner à l'Histoire et aux Mémoires une place centrale au sein de sa politique culturelle. Une réflexion est en cours concernant les locaux de la Prison du Pax, lieu hautement symbolique de la Seconde guerre mondiale, et chargé d'histoire.
La Ville, en partenariat avec les différentes associations d'Anciens Combattants, mène actuellement un recensement des différentes traces et objets relatifs à cette période. Elle lance un appel à chacun, Annemassien ou non, afin de savoir si vous conserveriez encore des éléments ou objets relatifs à cette époque, dans vos sous-sols et greniers. Dans le cas où vous souhaiteriez les confier officiellement à la commune, prendre contact avec les Services de la mairie afin qu'ils évaluent l'intérêt historique de ces souvenirs et les recueillent éventuellement au sein des Archives municipales.

 

 

 

 

 

Histoire de la Prison du Pax (1943-1944)

Ce sont les Italiens, à leur arrivée à Annemasse en décembre 1942, qui créèrent en juin 1943, en face du Pax hôtel, dans l'entrepôt annexé à une maison de bonneterie en gros, la prison du Pax. Ils se contentent de simples « passages à tabac » et laissent les prisonniers dans un état d'hygiène déplorable. Constatant que les personnes incarcérées sont parquées à plus de 20 dans une cave froide et humide, dans des conditions de vie presque animale, le maire Jean Deffaugt obtient à faire aménager les locaux en dix grandes cellules et un cachot.

Plaque Prison du Pax

Les Allemands arrivent en septembre 1943 et font immédiatement une grande raffle, qui remplit le Pax. La terreur commence.

Plus de 1500 personnes de douze nationalités différentes ont passé par le Pax, surtout des Juifs. Près de 500, transférés à Annecy, à Lyon ou ailleurs, ont disparu sans laisser de trace.

Avant la démolition des cellules, la population annemassienne a rendu hommage aux six français lâchement assassinés par la Gestapo et aux 1500 personnes emprisonnées en posant le 18 février 1945, une plaque commémorative en leur mémoire sur la façade du bâtiment, 21 avenue de la Gare.

(Sources : Archives municipales d'Annemasse)

Communauté

Contact

Mairie d'Annemasse

BP 530

74107 ANNEMASSE cedex

Tel: 04 50 95 07 00

Foire Aux Questions