Météo

mardi 22 janvier

T°: 0° / 2°

Air: 8 / 10

Aujourd'hui: 21/01/2019 - Indice ATMO du Bassin Genevois Français - Indice: 8 / 10
Particule PM10: - Dioxyde de soufre: - Dioxyde d'azote: - Ozone:
Prévisions: 22/01/2019
Indice: 8 / 10
Source d'information:
http://www.air-rhonealpes.fr

Démarches administratives

Accueil Cadre de vie Environnement Aidons les oiseaux à passer l'hiver

Aidons les oiseaux à passer l'hiver
oiseau

 

Les oiseaux font partie de la biodiversité des villes.

En plus d'égayer notre quotidien par leurs chants et leurs couleurs, ils sont un allié précieux pour les jardiniers car ils se régalent de nombreux ravageurs des plantes ornementales. Le service Parcs et Jardins de la Ville les intègre parmi les acteurs de sa lutte biologique.

A titre d'exemple, les mésanges peuvent dévorer jusqu'à 200 chenilles par jour, dont les chenilles processionnaires aux premiers stades larvaires.

Les jardiniers, attentifs aux conditions de vie des oiseaux, placent des mangeoires dans les parcs et squares à l'entrée de l'hiver et leur donnent régulièrement à manger en périodes de grands froids.

La saison du nourrissage se termine avec la fin de l'hiver.

Des nichoirs sont ensuite répartis dans tous les secteurs de la ville, souvent placés à proximité des pins.

 

Vous aussi, vous pouvez aider les oiseaux. Voici quelques recommandations :

 

Mangeoire Il existe différents formes de mangeoires selon les espèces d'oiseaux ciblées. A placer dans un endroit dégagé (éviter les prédateurs) et à l'abri des intempéries. Nettoyez et désinfectez régulièrement pour éviter les épidémies.
Période de nourrissage Commencer le nourrissage avant les premiers froids, dès fin novembre, jusqu'à fin mars- avril. En aucun cas, interrompre le nourrissage en hiver, les oiseaux étant dépendants de cette source de nourriture. Finir le nourrissage en fin d'hiver évitera des intrusions dans les territoires de nidification que les oiseaux se sont définis.
Nourriture

Choisir des mélanges de graines adaptées à chaque espèce ; le tournesol est le préféré, mais maïs concassé, millet, blé, orge, avoine, noisettes, cacahuètes (jamais entières, mais concassées) peuvent convenir. Les fruits et matières grasses sont aussi adaptées aux oiseaux. La graisse sert également pour le soin des plumes.

Ne pas donner d'aliments salés, restes de repas, pain (nocifs pour les oiseaux qui n'ont pas un tube digestif adapté à cette nourriture). Déposé parfois en grandes quantités dans les parcs et squares, ce type de nourriture pourrit sur place, attire les rats et pigeons en grands quantités.

Nourrir à heures régulières.

Ne pas oublier l'eau ; beaucoup d'oiseaux meurent de déshydratation en hiver. A changer régulièrement par grands gel. Proscrire absolument l'antigel ou l'alcool dans l'eau.

 

Un coin naturel dans votre jardin

Vous pouvez aussi laisser un coin naturel dans votre jardin, sans traitement phytosanitaire. Plantez des arbustes à baies et fruits nourriciers (cotonéaster, callicarpa, fusain d'Europe, sureau, troëne, pommiers décoratifs...) ainsi que des fleurs à graines (tournesol, lin, cosmos, linaires...)

Ou simplement, laisser un petit coin sauvage dans votre jardin avec des plantes spontanées (pissenlit, mouron des oiseaux, sénéçon, cirse...) ainsi qu'un point d'eau.

Communauté

Contact

Mairie d'Annemasse

BP 530

74107 ANNEMASSE cedex

Tel: 04 50 95 07 00

Foire Aux Questions