Patrimoine bâti et espaces publics

Le patrimoine bâti et les espaces publics d'Annemasse ont considérablement évolué au cours des siècles. Pour vous les faire découvrir, il vous sera présenté, chaque mois sur cette page, un lieu et l'histoire qui l'a façonné. Ce mois-ci est dédié à l'Hôtel de Ville. Vous trouverez bientôt de nombreux historiques à télécharger.

L'Hôtel de Ville d'Annemasse

La construction

En même temps qu'étaient construites les voies ferrées et la gare à la fin du XIXème siècle, on édifiait un nouveau groupe scolaire avec Mairie.

De style IIIème République, la construction d'une « mairie-école » a été décidée par le maire Marc COURIARD et réalisée par son successeur Alexandre PERREARD, entre 1882 et 1885, sur l’emplacement de deux fermes et d’une maison. Le bâtiment est l’œuvre de l'architecte genevois E. REVERDIN et des entrepreneurs annemassiens TAVERNIER et TROTTET.

L'installation des services municipaux et des écoles se firent dans l'automne 1884. Le bâtiment central abritait la Justice de Paix et la Poste au rez-de-chaussée ; les services de la mairie se trouvaient à l'étage.  

Les évolutions

De part et d'autre du bâtiment central, les ailes étaient occupées par les écoles supérieures et primaires de filles et de garçons. Elles sont demeurées à la mairie jusqu'en 1905 pour les premières et 1934 pour les secondes, dates des achèvements des constructions de l'école primaire supérieure, devenu collège et, du groupe scolaire dit du centre (aujourd'hui Marianne COHN).


Au départ des écoles, le bâtiment fut en grande partie remanié intérieurement, notamment avec la création du salon des mariages, du petit salon et de la salle du conseil.
La porte d'entrée fut également changée, portant sur son fronton en fer forgé les nouvelles armoiries, dont la ville venait de se doter (conseil municipal du 29 septembre 1933).

En 1953, deux ailes sont ajoutées le long des rues de la Gare et du Commerce afin de répondre aux besoins des divers services publics : Mairie, Prud'hommes, Perception, Poids et mesures, Office du tourisme etc.

Un ravalement des façades dans la fin des années 1980, suivi de l'aménagement de la place de l'hôtel de ville ont contribué à mettre en valeur cet édifice. L’intérieur, quant à lui connaît d’incessants aménagements pour faciliter les démarches administratives de la population.