Aménagements

Route de Livron : expérimentation d'une chaussée à voie centrale banalisée

Optimiser la circulation et ce, en toute sécurité, est un challenge du quotidien. Cyclistes, automobilistes ou trottinettes, nous sommes tous concernés. Afin de sécuriser les déplacements cyclistes, favoriser le partage de la route et apaiser le trafic, la Ville expérimente un nouveau dispositif sur la route de Livron : la Chaussée à Voie Centrale Banalisée.

Publié le

Mais qu’est-ce qu’une Chaussée à Voie Centrale Banalisée ?

La CVCB comporte une voie centrale pour les véhicules motorisés, avec des zones réservées aux cyclistes, matérialisées par deux lignes de rives. Ces lignes de rives peuvent cependant être utilisées par les véhicules lors d’une manoeuvre de stationnement ou en cas de croisement ; les voitures peuvent alors chevaucher la ligne de rive, mais en tenant compte de l’éventuelle présence de cyclistes qui restent prioritaires. Attention à l’angle mort !

Une fois que les véhicules ont terminé leur croisement, ils doivent retourner sur la voie centrale, les « lignes de rive » étant réservées aux cyclistes.  Si un cycliste est présent sur les lignes de rive et qu’un véhicule arrive en face, le véhicule doit ralentir et attendre derrière le cycliste puis se déporter à nouveau sur la voie centrale.

Avantages :

  • Réduction de la vitesse (50 à 30 km/h)
  • Intégration des cyclistes sur une voie étroite (priorité aux cyclistes)
  • Conservation du stationnement
  • Retour positif dans l’ensemble des communes qui ont installé ce dispositif
  • Possibilité d’intégrer en milieu urbain les vélos lorsque toutes les autres solutions cyclables ne peuvent être réalisées

Pourquoi la CVCB est-elle réalisée sur la route de Livron ?

La route de Livron est trop étroite (6 mètres de large entre les bordures et les places de stationnements). Elle ne permet pas d’autres types d’aménagements pour vélos. Une CVCB est donc la meilleure solution.

La route de Livron est partagée entre Annemasse et Vétraz-Monthoux, entre la rue Jean-Baptiste Charcot et la route de Taninges. Dans le cadre du Programme d’Entretien Voirie (PEV), les deux communes ont décidé de reprendre intégralement la chaussée sur le tronçon Charcot/Beulet.

Une demande a été faite de leur part afin d’intégrer une liaison vélo sur ce tronçon, qui assure la continuité entre les aménagements cyclables existants, à savoir la Voie Verte, la rue de l'Ile de France et la CVCB déjà présente sur la commune de Vétraz-Monthoux, sur le haut de la route de Livron.

Durée des travaux

Les travaux sont en cours et se termineront d'ici fin février.