COVID-19 - Vidéos des rendez-vous du Maire

Régulièrement, à 18h, Christian Dupessey, Maire d’Annemasse, s’adresse aux Annemassiens pour les informer sur les actualités récentes de la situation exceptionnelle que nous vivons.

Lundi 6 avril - les points à retenir

La collecte des déchets et des ordures ménagères : un service essentiel

A partir du 6 avril et jusqu'à la fin du confinement, retrouvez chaque lundi une intervention en vidéo du Président d'Annemasse Agglo. Aujourd'hui, Christian Dupessey aborde le thème de la gestion des déchets pendant cette période si particulière et salue le travail admirable des nombreux agents du service public.

De nombreux hommes et femmes au service du public sont encore chaque jour sur le terrain, comme c'est le cas de nos agents s'occupant des déchets (et de la propreté). Alors n'hésitez pas à leur adresser un sourire, ou quelques mots ou encore les applaudir. Vous avez également un joli moyen chez vous de leur faire passer un message tout en respectant le confinement : leur adresser un petit mot, un dessin,  un merci sur vos conteneurs poubelle.

Jeudi 2 avril - les points à retenir

A noter, à compter du 6 avril, le rendez-vous vidéo de Monsieur le Maire aura désormais lieu 3 fois par semaine : les lundis, mercredis et vendredis, à 18h00.

Des logements provisoires pour les personnels soignants

La Ville met à disposition 9 logements de différentes tailles.

Le CHAL (Centre Hospitalier Alpes-Leman) et l’HPPS (Hôpital Privé Pays de Savoie) en ont été informés.

Par ailleurs, le CHAL crée une salle de repos, y compris pour y dormir, pour ses personnels soignants. L’Agglomération d’Annemasse a décidé de contribuer financièrement à cette construction à hauteur de 8 000 euros.

Un marché de producteurs locaux

Les trois marchés d’Annemasse qui se tenaient les mardis, mercredis et vendredis ont été fermés, en conformité avec les directives du Gouvernement.

En revanche, la Ville a demandé une dérogation au Préfet pour mettre en place un emplacement de vente dédié aux producteurs locaux dans des conditions sanitaires strictes.

Cette autorisation ayant été obtenue, un site de vente sera donc accessible dès demain, vendredi 3 avril de 8h30 à 12h30, dans la cour de l’école Marianne Cohn et ce, tous les vendredis matin si la clientèle est suffisante.

Le maintien de ce marché de producteurs permettra de désengorger les grandes et moyennes surfaces, d’aider les habitants à se déplacer le moins possible pour leurs courses de produits frais et contribuera au maintien de l’activité des agriculteurs locaux, indispensable en ces temps de crise.

Une dizaine de producteurs locaux seront présents. Ils proposeront à la vente : fruit et légumes, œufs, fromage de chèvre, tomme, reblochon et lait, truites et miel.

Les conditions sanitaires seront strictes et la Police municipale sera présente pour veiller à leur application :

  • La fréquentation sera limitée à un membre par foyer et l’accès sera limité à 30 clients simultanément afin de pouvoir faire respecter les distances requises et éviter les regroupements.

  • Un sens de circulation unique sera mis en place, la cour de l’école disposant d’une entrée et d’une sortie séparées.

  • Le filtrage à l’entrée et à la sortie sera assuré par des agents de la Police Municipale qui contrôleront également l’attestation de déplacement et le respect des règles de sécurité sanitaire.

  • Chaque client devra se désinfecter les mains avec du gel hydroalcoolique mis à disposition à l’entrée et à la sortie du marché.

  • Un espacement suffisant sera mis en place entre les étals et un marquage au sol permettre de respecter les distances d’un mètre entre chaque client.

  • Il sera interdit de toucher aux marchandises, seuls les producteurs seront autorisés à les servir. Des barrières seront mises en place pour s’en assurer.

Pas de carnaval mais un concours de déguisement

Ce week-end devait avoir lieu le traditionnel Carnaval d'Annemasse.

Les services municipaux proposent un concours de déguisement pour les enfants.

Le concours sera organisé ce week-end du 4 et 5 avril, via la page Facebook de la Ville Annemasse-Officiel.

 

 

Mercredi 1er avril - les points à retenir 

L’adaptation des transports en commun sur l’agglomération

Cette période particulière a nécessité une adaptation des transports en commun sur l'agglomération d'Annemasse.

Confinement oblige, la fréquentation des transports en commun est très faible depuis deux semaines. Néanmoins, un service de transports a été maintenu pour que les personnes dont l'activité est indispensable dans cette période puissent se rendre sur leur lieu de travail, ainsi que pour permettre aux gens d'effectuer leurs déplacements nécessaires et autorisés sur le territoire.

C’est pourquoi, en plus du maintien des transports en commun, Christian Dupessey annonce la gratuité de l’ensemble duréseau sur l’agglomération, cela à compter d’aujourd’hui et pendant toute la durée du confinement. 

Les transports en communs maintenus mais adaptés

Il était important de maintenir la ligne structurante Tango qui relie la zone d’activités Altéa entre Cranves-Sales et Juvigny à Annemasse en passant par la zone d'activités du Mont-Blanc, et desservant la gare. La ligne Tango circule donc toutes les 30 minutes.

Le tram 17, qui continue bien sûr à circuler entre Annemasse et Genève, est passé lui aussi en fréquence réduite, les TPG ayant également adapté leur offre de transports (selon un horaire dimanche, avec des renforts ponctuels en semaine aux heures de pointe du matin et du soir).

Les lignes secondaires (3, 4, 5, 6) circulent une fois par heure. La ligne 7 fonctionne sur demande comme un Proxitac, ce qui sera également le cas à partir de demain pour la ligne 8.

Bien sûr, en fonction de la situation, le réseau est susceptible d’évoluer au fil des jours. 

Une attention particulière à la desserte de l’hôpital

La ligne 5, qui dessert l’hôpital le CHAL, fait l’objet d’une attention particulière. Tous les bus en service de la ligne 5 se rendent à l’hôpital du lundi au dimanche (en plus du Chal’Express et de la ligne DA), à une fréquence identique aux vacances scolaires.

Le service de transport à la demande fonctionne avec pour priorité les rendez-vous médicaux.

Nous vous invitons à suivre les outils de communication du réseau TAC (page Facebook, application mobile et site internet TAC mobilités) pour connaître les informations précises et les adaptations du quotidien. 

Concernant les trains, en raison du Covid-19, ils ne peuvent plus circuler en gare. Mais des bus de substitution ont été mis place pour permettre d'assurer les trajets minimums. 

Pour réserver les Proxitac – service de transports à la demande – composez le numéro suivant : 0800 00 19 53

Des transports en commun sûrs

Depuis de débit de la crise, les bus sont nettoyés et désinfectés entre 2 et 3 fois par jours.

Il est par ailleurs demandé aux usagers de ne plus monter dans les bus à l’avant.

La Maison de la Mobilité et du Tourisme a été fermée, mais l’accueil téléphonique est maintenu et les services numériques (site internet et application mobile) sont toujours opérationnels pour vous tenir informés en temps réel et pour répondre à vos questions. 

 

Rappelons évidemment que nous devons rester confinés et restreindre nos déplacements uniquement aux urgences et aux nécessités : le mot d’ordre est toujours « Restez chez vous ».

Mardi 31 mars - les points à retenir

Faciliter le confinement aux habitants

Le confinement n’est pas facile à vivre, notamment lorsque l’on a des enfants et qu’il faut redoubler d’imagination pour les divertir et s’investir pour ne pas perdre le lien avec les écoles.

En premier lieu, la Ville tient donc à remercier les habitants qui, malgré les difficultés que cela implique, respectent le mot d’ordre « restez chez vous ».

Les agents municipaux se creusent quant à eux les méninges pour assurer la continuité des services autant que possible, et pour trouver des idées de divertissements qui viendraient faciliter le confinement des habitants.

La continuité pédagogique

Le lien avec les écoles

    Soulignons l’engagement des enseignants pour assurer une continuité pédagogique et maintenir le lien avec les élèves. Sur le contenu pédagogique, c'est un immense défi pour les enseignants qui doivent parvenir à faire passer par écrit un enseignement habituellement transmis de manière vivante.Les enseignants redoublent d’inventivité pour maintenir le lien entre les élèves et l’école en utilisant différents supports de travail : mail, téléphone, visioconférence, plateformes numériques... Mais aussi, lorsque la famille n'est pas équipée d’un ordinateur : documents papier et programmes éducatifs diffusés à la télévision.

    Pour faciliter cette continuité pédagogique, la Ville met ses ordinateurs à disposition des élèves qui n’en disposeraient pas afin de donner à tous les mêmes chances.

    Bravo aussi aux parents dont l’investissement, pas toujours simple, est précieux pour cette continuité pédagogique.

    Les enfants des CLAE nous mettent du baume au coeur

      Soulignons également le travail des animateurs dans les CLAE qui, eux aussi, redoublent d’inventivité pour maintenir le lien avec les enfants, cela avec des projets utiles et qui mettent du baume au cœur en cette période.

       

      Deux projets sont ainsi à l’œuvre :

      • Les élèves remercient les personnels soignants en réalisant des dessins chaque semaine sur une thématique proposée par les animateurs. Quelques-uns ont été diffusés sur la page Facebook de la Ville Annemasse-Officiel. Ce sont déjà plus de 100 dessins qui ont été adressés aux hôpitaux et aux EHPAD chaque mercredi. Le thème de cette semaine est Poisson d’avril.

      • Les enfants ont aussi été sollicités pour un échange de lettres avec les personnes âgées des EHPAD pour leur montrer qu’elles pensent à elles. En temps normal, les enfants ont en effet pour habitude de s’y rendre tous les premiers mercredis du mois. C’est une façon de maintenir le lien malgré le confinement.

      La continuité pédagogique au Conservatoire de musique

      Les professeurs du Conservatoire de musique, en un temps record, ont mis en place un enseignement musical à distance. C’est 95 % des enseignements individuels qui continuent d’être suivis par les élèves.

      Et pour les cours collectifs, les professeurs ne manquent pas d’imagination : ils envoient des playlists à écouter puis à commenter, ils s'enregistrent pour donner un modèle ou donner différentes voix sur lesquelles l'élève peut jouer.

      Les tout petits de 0 à 3 ans ne sont pas oubliés : les professeurs envoient régulièrement aux parents des playlist ou des vidéos.

      Protéger et aider les plus fragiles et les plus isolés d’entre nous

      Faciliter le confinement c’est aussi protéger et aider les plus fragiles et les plus isolés d’entre nous.

      Les actions précédemment annoncées sont opérationnelles depuis ce matin : plusieurs agents municipaux volontaires vont faire les courses des personnes âgées qui en ont besoin. Ils appellent également au téléphone celles qui le souhaitent pour prendre de leurs nouvelles, parler de tout et de rien.

      La Ville tient à remercier ces agents qui donnent de leur temps pour aider nos seniors à mieux vivre le confinement.

      Pour celles et ceux qui veulent bénéficier de ces services, il faut contacter l’espace Colette Belleville au 04 50 84 23 06.

      En cas de demande très forte qui ne pourrait plus être assurée seulement par les agents, un appel aux habitants sera effectué pour renforcer ces actions de volontariat.

      Ainsi, une réserve civique a été mise place sur le site internet covid19.reserve-civique.gouv.fr. Les habitants volontaires peuvent s’y inscrire.

      Divertir les Annemassiens

      Prochainement, les services, les équipements culturels et les associations qui souhaitent s’impliquer proposeront des contenus divertissants pour venir enrichir encore le temps passé à la maison.

      Services municipaux, MJC, Villa du Parc et Conservatoire de musique sont déjà en train de préparer les premiers contenus de ce festival culturel et peut-être sportif à la maison.

      Et comme les agents municipaux ne manquent pas d’inventivité, terminons en citant les paroles d’une chanson écrite récemment par un agent de la Ville :

      Je n’étais rien mais voilà qu’aujourd’hui,

      Je suis le gardien de mes concitoyens,

      Je suis fonctionnaire.

      Dans les grands moments, moi j’ai même pas peur

      De vous accueillir,

      Pour vous soutenir,

      Je vais la faire cette guerre, Covid pourri.

      C’est dans une école que je couve vos enfants,

      Et dans un EHPAD que je garde vos parents,

      A l’abri du pire,

      Je suis fonctionnaire.

      On va se battre et gagner cette guerre tous ensemble

      Les Annemassiens.

      Et quand demain, on s’embrassera,

      N’oubliez pas le fonctionnaire. 

      Lundi 30 mars - les points à retenir

      La Ville et l’Agglo soutiennent commerces et entreprises

      Au-delà des mesures prises à l’échelle nationale pour soutenir les acteurs économiques, la Ville et l’Agglo s’engagent également pour faciliter économiquement le passage de cette période difficile pour les commerces et les entreprises.

      Rappel des mesures prises à l’échelle nationale

      Le Gouvernement a mis en place plusieurs mesures immédiates de soutien aux entreprises dont :

      • Le report des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales.

      • Le report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté.

      • Une aide allant jusqu’à 1 500 euros pour les très petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs les plus touchés grâce à un fonds de solidarité.

      • Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé.

      Les actions de la Ville et l'Agglo pour soutenir les commerces de centre-ville et circuits courts

      La Ville a déjà mis en œuvre plusieurs actions pour soutenir les commerces de centre-ville et les circuits de distribution de produits alimentaires locaux :

      • La suspension du recouvrement de l’ensemble des redevances d’occupation du domaine public et des marchés ainsi que des droits de voirie pour les terrasses.

      • La gratuité du stationnement sur voirie et dans les parkings en surface clos (place des marchés, Clos Fleury, Pierre Semard). Deux heures de gratuité sont appliquées tous les jours dans les parkings en ouvrage (Montessuit, Libération, Chablais Park, Etoile-Gare).

      • Le remboursement des chèques parkings non utilisés par les commerçants dont la date d’échéance est fixée au 31/03/2020.

      • Le maintien de la distribution des paniers par l’ODAMAP. La Ville étudie la capacité à accroître cette distribution pour soutenir davantage de producteurs locaux.

       

      La Ville et l’Agglo travaillent également à la mise en œuvre de nouvelles actions afin de soutenir les commerces de centre-ville et les circuits courts :

      • Une communication sera faite auprès des habitants sur les commerces alimentaires de proximité ainsi que sur les commerces qui proposent des livraisons à domicile et de la vente à emporter.

      • Pour pallier la fermeture des marchés, la Ville étudie la mise en place d’un emplacement dédié en centre-ville pour la vente de produits issus de l’agriculture locale.

      • La Ville et L’Agglo ont pris contact avec l’ensemble des producteurs locaux pour mettre en relation ceux qui le souhaitent avec la grande distribution pour écouler leurs marchandises.

      Les actions de soutien aux entreprises

      Différentes actions de soutien aux entreprises seront également mises en place :

      • La Ville et l’Agglo n’appliqueront pas les pénalités de retards pour leurs marchés publics.

      • Annemasse Agglo est en lien avec la Région, la MED et les Chambres consulaires afin de proposer un dispositif d’aide aux entreprises et aux commerces qui rencontreraient des difficultés.

      • La MED orientera les entreprises pour leur faciliter l’accès aux dispositifs d'aides déjà mis en place (qu'ils soient étatiques, régionaux ou locaux).

      • En tant que Président de l’Agglomération, Christian Dupessey adressera une lettre aux bailleurs, notamment ceux des centres commerciaux (ex. Chablais Parc), afin de les appeler à reporter voire à annuler les loyers des commerçants faisant face à une forte chute de leur activité.

      • Annemasse Agglo va donner l’exemple en reportant toutes les échéances dues (loyers, charges, redevances et autres) par les entreprises hébergées dans son immobilier dédié.

      • L’Agglo envisage la possibilité d’abonder le fonds régional de relance pour les entreprises installées sur son territoire.

       

       

      Vendredi 27 mars - les points à retenir

      Solidarité et protection des personnes âgées isolées


      Le renforcement des services municipaux aux personnes âgées

      L’espace Colette Belleville a fermé ses portes au public mais maintient et renforce ses services à destination des personnes âgées. L'accueil téléphonique est maintenu du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.

      Le dispositif veille canicule a été activé, les personnes âgées inscrites sur cette liste sont ainsi contactées régulièrement afin de prendre de leurs nouvelles. Pour s’inscrire ou inscrire ses proches sur cette liste vous pouvez appelez l’espace Colette Belleville au 04 50 84 23 06.

      Le portage de repas aux domiciles des personnes âgées est renforcé. Les critères d'admission ont été élargis à toute demande d'une personne en situation de handicap et/ou atteinte d'une pathologie et/ou émanant d'un travailleur social ou médical.

      Des attestations de déplacement sont à disposition des Annemassiens à l’accueil de l’Hôtel de Ville. Elles sont notamment destinées à des voisins qui souhaiteraient en remettre à des seniors isolés. L'idéal étant de les aider à limiter leurs sorties en les aidant à faire leurs courses du quotidien.

      La protection renforcée de nos personnes âgées à la Résidence autonomie l’Eau Vive

      La Résidence autonomie l'Eau Vive est en protection renforcée depuis le 17 mars dernier. L'établissement a été mis en confinement et le service de restauration collective est remplacé par un portage de repas individuel aux résidents.

      Des autorisations d'accès sont délivrées au cas par cas aux personnes identifiées comme indispensables à la prise en charge des résidents (aides à domicile, professionnels de santé, référent familial). L’état de santé des résidents est surveillé par un médecin coordonnateur.

      Les proches de personnes âgées sont invités à utiliser d'autres moyens de communication pour prendre de leurs nouvelles car maintenir des contacts est essentiel pour lutter contre la solitude et l’isolement.

      La création d’une réserve civique avec les agents municipaux volontaires

      La Ville se félicite de l’élan de solidarité entre voisins, mais malheureusement une minorité de voisins proposent leurs services à des personnes âgées contre rémunération profitant ainsi de leur vulnérabilité

      Jugeant ces propositions inacceptables, la Ville a décidé de reprendre la main en constituant une réserve civique avec un groupe d’agents municipaux volontaires. Un appel aux habitants volontaires sera effectué par la suite si besoin.

      Ainsi la Ville va pouvoir proposer des services du type petites courses alimentaires ou achats à la pharmacie, mais aussi permettre de passer plus de temps à échanger au téléphone pour les personnes qui le souhaitent.

      La Croix Rouge a mis en place un service « écoute et livraison solidaire » 7j/7 de 8h à 20h. Il permet de bénéficier d’une écoute chaleureuse et rassurante de la part des bénévoles, et offre la possibilité de commander des produits de première nécessité que des volontaires de la Croix-Rouge livreront à domicile en toute sécurité dès le lendemain.

       

       

      Jeudi 26 mars - les points à retenir

      Beaucoup s’inquiètent de la situation des personnes en situation de précarité, de celles qui n’ont pas de « chez eux » pour y rester comme le veut le mot d’ordre du confinement. Des mesures ont été mises en place par la Ville et l’Agglomération d’Annemasse à destination de ces personnes démunies.

      Quelques précisions

      L'hébergement d'urgence des personnes et des familles sans-abri est une compétence d’État. Le Département intervient en cas de présence de mineurs, de femmes enceintes ou de mères isolées. Les personnes sont orientées vers ces hébergements via un numéro national unique, le 115.

      Le maintien et le renforcement de l’action sociale de la Ville et de l’Agglo

      La Ville a maintenu et renforcé l’ensemble de ses prestations d’action sociale : l’accueil du CCAS à l’Hôtel de Ville, la distribution des bons alimentaires et des produits d’hygiène sur demande des travailleurs sociaux référents, son épicerie sociale avec des horaires élargis.

      L’épicerie sociale continue de fonctionner grâce à des agents municipaux volontaires. En effet, il a fallu protéger les bénévoles qui permettent habituellement à l’épicerie sociale de fonctionner, et dont la majorité sont âgés, en leur demandant de rester chez eux.

      Durant cette période, Annemasse Agglo a aussi maintenu son accueil de jour « l’Escale » grâce à la mobilisation des travailleurs sociaux. Les bénévoles assurant normalement les missions de petite restauration et accès aux sanitaires étant âgés, ceux-ci ont préféré se mettre en retrait.

      Le fonctionnement a été réaménagé en donnant la priorité à la distribution alimentaire (le matin) et à l’accès aux douches (l’après-midi).

      Au regard des mesures de précautions sanitaires en vigueur, l’accompagnement social des personnes accueillies a par contre dû être suspendu pour l’instant. L’accueil des personnes se fait à l’extérieur du bâtiment.

       

      Les bénévoles de l’Ordre de Malte complètent ce dispositif les week-ends par une distribution alimentaire le matin selon les mêmes modalités.

      La Croix-Rouge continue de faire des maraudes au minimum deux fois par semaine.

      Un réseau de communication s’est mis en place entre les acteurs du secteur médico-social de l’Agglo afin de répondre au mieux aux besoins des citoyens.

      L’ensemble des communes de l’agglomération s’organise pour tisser un réseau de solidarité envers les plus fragiles (portage de repas, contact téléphonique régulier, élus se déplaçant pour livrer des colis alimentaires…).

      Parallèlement, la Croix-Rouge française lance un dispositif d’écoute et de distribution de paniers alimentaires pour les personnes vulnérables en situation d’isolement social. Toutes les personnes vulnérables isolées et non accompagnées, peuvent appeler le 09 70 28 30 00 ouvert 7j/7 de 8h à 20h.

      Le renforcement des possibilités d’hébergement des personnes sans domicile

      L’État a prolongé la trêve hivernale au 31 mai. Ainsi, la date de fermeture des abris grand froid a été repoussée de fin mars au 31 mai 2020.

      Pour répondre aux consignes de confinement données par l’État, Annemasse Agglo a décidé d’ouvrir désormais ses deux abris grand froid 24/24h et 7/7j et non plus uniquement la nuit.

      Pour rappel, chaque année Annemasse Agglo met en place deux abris pour protéger les plus démunis pendant la période hivernale : un abri pour les familles sans domicile et un abri pour les personnes isolées.

      Nous remercions l’association ARIES et les bénévoles qui continuent d’œuvrer pour maintenir ce service.

      Des réflexions en cours par l’État

      Comme ailleurs en France, l’État, via la sous-Préfecture, étudie différentes pistes pour augmenter le nombre de places d’hébergement d’urgence sur l’Agglomération d’Annemasse. La Ville informera des choix faits dès qu’elle en saura plus sur ce sujet.

      Les points à retenir au mercredi 25 mars

      Garde des enfants de 0 à 11 ans des personnels soignants et assimilés

      La Ville est mobilisée, aux côtés de l’Education nationale depuis le 18 mars, pour proposer un mode de garde de 7h30 à 17h30 des enfants de 3 à 11 ans des personnels soignants des hôpitaux et des EHPAD qui n’ont pas d’autres possibilités.

      Pour ces mêmes personnels, Annemasse offre également la garde des enfants de 0 à 3 ans dans ses crèches.

      Une quarantaine de parents ont sollicité la Ville à ce jour.

      Le dispositif sera étendu au week-end à compter de ce samedi 28 mars, ainsi qu’aux personnels de l’Aide sociale à l’enfance.

      La Ville remercie les agents des services Éducation et Petite Enfance dont la mobilisation a permis d’offrir ce service avec réactivité.

      Elle tient à souligner également plus largement l’engagement des enseignants qui permettent d’assurer la continuité pédagogique pour l’ensemble des enfants scolarisés.

      Dons de masques aux personnels soignants

      Sollicitée par plusieurs professionnels de santé, laVille a décidé de faire dons de masques aux médecins et personnels soignants.

      Les masques ont été remis à un médecin coordonnateur, Président de la Communauté territoriale de santé Nord 74, l’interlocuteur de la Ville pour la collecte de ces matériels. Il assure le lien avec les professionnels de santé sur ce sujet.

      Un centre de consultations pour désengorger les urgences du CHAL

      Annemasse a par ailleurs été sollicitée par des médecins qui ont souhaité mettre en place un centre de consultations pour des patients atteints du COVID-19, cela afin de désengorger les urgences du CHAL. Plusieurs médecins libéraux gèrent ce centre depuis le 23 mars.

      La Ville a permis la création de ce centre de consultations par la mise à disposition de locaux ainsi que de moyens logistiques.

      Attention, ce centre n’est pas accessible au public, les patients y sont adressés par le 15 et par les urgences du CHAL. Il est important de respecter ce cadre pour ne pas en gêner le fonctionnement.

      Hébergement des personnels de santé

      Annemasse est également sollicitée par des personnels de santé pour des solutions d’hébergement.

      La Ville est donc en train de recenser les logements disponibles dont elle est propriétaire pour répondre aux besoins.

      La situation dans les EHPAD d'Annemasse Agglo

      Sur le territoire de l’agglomération, deux EHPAD (situés à Vétraz-Monthoux et Gaillard) sont gérés par le Centre intercommunal d'action sociale d'Annemasse Agglo.

      Toutes les mesures de prévention sont prises pour protéger les résidents. Comme partout en France, les visites extérieures ne sont plus possibles pour éviter tout risque de contamination. Si un agent travaillant dans un EHPAD présente le moindre symptôme, il est immédiatement mis en quatorzaine par mesure de précaution.

      La situation relative au Covid-19 est tout à fait bien gérée dans les EHPAD du territoire, aucun cas n'a été recensé. Il n'y a pas de pénurie de matériel, les établissements disposent de suffisamment de gel hydroalcoolique et de masques.

      Le personnel de soin est présent et nous pouvons les remercier pour tout le travail qu'ils réalisent.

       

      Pour terminer, soulignons le fait qu’une amélioration dans le respect des consignes de confinement est constatée et qu’il semble y avoir une véritable prise de conscience de la part des habitants.

       

       

      N’oublions pas de soutenir le personnel et santé, et poursuivons nos applaudissements tous les soirs à 20h00.

       

       

       

      Les points à retenir ce mardi 24 mars

      Rappel des consignes et de leurs sens

      La Ville rappelle le mot d’ordre à ses habitants : « Restez chez vous️ !». Même sans symptôme, vous ne devez pas sortir de votre domicile sans un motif valable. Les études scientifiques et les résultats encourageants dans les pays ayant pratiqué le confinement montrent que cela permet de ralentir nettement la propagation du virus. 

      Respectez les gestes barrières pour se protéger et pour protéger les autres. Il est important de rappeler que les personnes peuvent être « porteurs sains » du virus et donc contagieux sans déclarer les symptômes.

      La fermeture des marchés

      Suite à l’intervention du Premier Ministre lundi 23 mars, les marchés d’Annemasse seront fermés à compter du mercredi 25 mars.

      Les contrôles à Annemasse

      La très grande majorité des Annemassiens adopte un comportement responsable et citoyen en respectant les mesures de limitation des déplacements. L'infime minorité qui prend la situation à la légère est verbalisée. Entre 50 et 70 verbalisations sont émises chaque jour sur le territoire de la zone urbaine d’Annemasse Agglo(Annemasse, Gaillard, Vétraz-Monthoux, Ville-La-Grand, Etrembières et Ambilly).

      Pas de couvre-feu à Annemasse

      Comme la très grande majorité des Annemassiens respecte le confinement, il n’est pour l’heure pas nécessaire d’instaurer un couvre-feu.
      Cependant, les mesures locales pourraient être amenées à changer en fonction de l’évolution de la situation. Si la décision est prise, le couvre-feu se ferait à l’échelle de l’Agglomération.

      Les applaudissements aux personnels soignants

      La Ville remercie les personnels soignants qui oeuvrent sans relâche et invite les Annemassiens à poursuivre et à se joindre aux applaudissements de 20h.

      La mobilisation des services municipaux

      Depuis le 17 mars, le plan de continuité des services municipaux a été activé. Ainsi, sur les 700 agents de la Ville, 200 agents sont mobilisés quotidiennement pour maintenir les services publics indispensables.

      Cela afin d’accueillir les Annemassiens pour les démarches les plus urgentes, afin :

      • d’assurer le maintien des services aux personnes âgées et aux plus démunis,

      • d’assurer le maintien de la propreté des espaces publics,

      • de proposer un mode de garde pour les enfants des personnels soignants mobilisés et n’ayant pas d’autres choix,

      • d’informer régulièrement les habitants de la situation à Annemasse.

      La Ville remercie ces agents pour leur investissement et pour leur engagement sans faille au service de la population.